Vallée du Tarn
France

4 jours dans les gorges du Tarn en automne

Vous souhaitez effectuer une petite escapade en France pendant l’automne ? Profitez d’un pont lors de la Toussaint ou du 11 novembre pour faire un joli voyage ? Je vous propose de découvrir les Gorges du Tarn, un endroit paisible et magnifique entre le parc national des Grands Causses et les Cévennes, en Lozère à deux pas de l’Aveyron. On y retrouve toutes les espèces de vautours présentes en France et beaucoup d’autres oiseaux !

Dans cet article, je vous présenterai mon itinéraire et mon programme pour visiter cet endroit. Je vous donnerai le budget ainsi que les endroits ou dormir. Je terminerai par faire un bilan des oiseaux que l’on peut voir pendant ce séjour.

La période d’automne est idéale pour visiter ce lieu. Les touristes sont peu nombreux, le temps peut être ensoleillé et la température idéale. De nombreux endroits et établissements sont encore ouverts avant la période hivernale.

Programme du voyage

Jour 1 : Le nord des gorges jusque Quézac

Pour ce premier jour, nous avons décidé de parcourir la partie Nord des gorges du Tarn afin de découvrir les petits villages de Lozère qui longent la rivière. Le trajet en voiture est très agréable car les paysages sont tous plus beaux les uns que les autres.

Le premier village sur notre route est St Chely du Tarn sur la rive gauche. Avec son pont qui enjambe le Tarn, ses maisons en pierres et ses cascades, c’est une excellente mise en bouche pour le séjour. Si vous avez les jambres, grimpez jusqu’au point de vue du Saltadou pour un panorama plus aérien du village.

Après St Chely du Tarn, roulez 10 minutes jusqu’au deuxième village, sûrement le plus connu des gorges : Sainte Enimie. Pour parcourir le village, vous pouvez réaliser un jeu de piste via l’application Baludik (ou en allant à l’office du tourisme). Vous arpenterez ainsi les différentes ruelles pavées et monuments de la ville.

Astuce Repas
Pour le midi, je vous conseille manger dans l’un des restaurants de Sainte Enimie. Vous pouvez choisir Le Petit Paris ou encore Le Bel Eté dans lequel nous nous sommes régalés avec leur spécialité « La Patate Lozérienne ».

Après votre repas, vous pouvez continuez à remonter les gorges jusqu’au village de Castelbouc. Il s’agit d’un petit hameau semi-troglodytes surplombé d’un château. N’hésitez pas à prendre le temps de vous promener dans ces jolies ruelles.

Pour terminer cette première journée, nous avons fait le choix de continuer jusqu’au village à l’extrémité nord de la rivière : Quézac ! Vous connaissez surement son eau mais pas forcément son joli pont et ses petites maisons. C’est l’occasion de les découvrir.

Jour 2 : Randonnée à la découverte des vautours

Pour ce second jour, finis les villages et place à de la marche à pied ! En automne, plusieurs randonnées sont possibles dans les gorges du Tarn. Nous avons choisis la randonnée intitulée « A la rencontre des vautours » suite aux nombreux avis positif sur Visorando.

Durée : Environ 5h (en prenant le temps)
Distance : 9km
Dénivelé : Environ 500m
Difficulté : Moyen
Départ/Arrivée : Parking antenne satellite du Rozier

Il s’agit d’une boucle au départ du joli village du Rozier. Les paysages sont splendides et extrêmement variés. Vous commencerez par longer le hameau du Capluc et avoir un superbe point de vue sur le village de Peyrelau. La première partie de la balade, ombragée, longe la vallée du Tarn. La suite de la boucle s’effectue le long des gorges de la Jonte dans un paysage plus ensoleillé. La particularité de cette partie est les rochers dolomitiques aux formes originales comme les vases de Chine et de Sèvres.

Les vautours s’observent tout au long du parcours, parfois perchés (surtout au petit matin) ou en vol. En octobre, il est possible de voir les vautours fauves, moines et gypaètes barbus. Le vautour percnoptère est reparti en hivernage à cette période. D’autres rapaces intéressants comme l’aigle royal ou le faucon pèlerin sont présents sur ce site.

Astuce Repas
Pour le midi, il faut bien évidemment opter pour un pique-nique. Vous trouverez de très jolis endroits avec des points de vue sublimes pour vous sustenter.

Si vous avez encore la force de vous balader, vous pouvez visiter le village de Peyreleau à la suite de la randonnée. De notre côté, nous avons préféré revenir visiter le village tranquillement plus tard.

Jour 3 : Le sud des gorges jusque La Malène

Pour cette troisième journée, nous avons opter pour découvrir les différents points de vues des gorges du Tarn en automne. Nous avons commencé par le Pas de Soucy puis le Point Sublime. C’est l’occasion de prendre de très jolis photos des paysages aux couleurs automnales. Direction La Malène pour poursuivre la journée.

Astuce Repas
Pour le midi, vous pouvez choisir de pique-niquer au bord des gorges du Tarn dans le village de La Malène ou bien en continuant un peu plus haut jusque Saint Chely du Tarn. Vous pouvez également manger au restaurant Manoir de Montesquiou, encore ouvert à cette période.

Pour cette après-midi, c’est l’occasion de descendre les gorges en bateau grâce aux bateliers des gorges du Tarn. Dans un petit bateau, vous naviguerez avec un guide à partir de la Malène et pendant 1h environ. Votre guide vous présentera les histoires et particularités des gorges. Il vous parlera également de toute la faune et la flore des gorges. C’est l’occasion de voir de nombreux terriers de castor mais aussi de très beaux oiseaux avec une belle proximité comme le cincle plongeur, la bergeronnette des ruisseaux ou encore le martin pêcheur.

S’il vous reste encore du temps, prenez de la hauteur jusqu’au point de vue du Roc des Hourtous.

Jour 4 : Balade et Peyreleau

Pour ce dernier jour, nous avons effectué une longue balade dans les champs autour de notre hébergement pour profiter du soleil.

Nous sommes ensuite retourné au Rozier (que nous n’avions pas pu découvrir au jour 2), pour se promener dans le village de Peyreleau. Il s’agit d’un petit village en hauteur, collé au Rozier, au confluent du Tarn et de la Jonte. Il est le point de rencontre des trois causses majeures : le Causse Noir, le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre ! Le petit plus du village : un superbe tichodrome échelette avait élu domicile sur la tour du village.

Pas de chance pour nous, le château de Peyrelade était fermé donc nous n’avons pas pu le visiter ! Mais il s’agit d’un lieu à voir dans le département.

Alternatives d’activités dans les gorges du Tarn en automne

Il y a pleins d’autres activités qu’il est possible de faire et que nous n’avons pas faite dans les Grands Causses. Autour de Sainte Enimie il est possible de visiter le domaine des Boissets ou encore l’espace d’exposition sculptures/jeux très original : Utopix.

En plus du château de Peyrelade, il est possible de visiter le château de Séverac d’Aveyron, situé à quelques kilomètres des gorges. Vous pouvez continuer à descendre le Tarn depuis Le Rozier pour visiter les villages de Mostuéjouls, Rivière-sur-Tarn ou encore Compeyre.

Mostuejouls
Mostuéjouls

Côté randonnées, les possibilités sont immenses et pour tous les niveaux. Jetez un coup d’œil sur Visorando ou tentez votre chance au hasard afin d’explorer le parc national des Grands Causses.

Il est également possible de remonter les gorges de la Jonte pour visiter la maison des vautours puis encore plus loin vous arriverez ensuite à Meyrueis. Il y a énormément de choses à faire vers cet endroit mais vous vous éloignez de la zone initiale des gorges du Tarn.

Ou dormir dans les gorges du Tarn en automne ?

Début d’automne, vous pourrez trouver de nombreux hôtels encore ouverts suite à la période estivale. Mais à partir d’octobre, cela devient plus compliqué car de nombreux établissements sont fermés.

De notre côté, nous avons préféré choisir un hébergement Airbnb afin de pouvoir bénéficier d’un espace pour se faire à manger. De nombreux logements authentiques sont disponibles dans les différents villages le long des gorges du Tarn. Vous pouvez aussi, comme nous, choisir un village à la frontière avec l’Aveyron à proximité de Sévérac. Tout en restant plongé dans la nature, vous bénéficierez de toutes les commodités de cette petite ville (boulangeries, épiceries, supermarchés, station essence et restaurants).

Quel budget pour les gorges du Tarn en automne ?

Les activités dans les Gorges du Tarn sont, pour la grande majorité, gratuites ! Comme il s’agit de découverte de villages et de randonnées vous ne payerez pas grand chose. La seule activité payante reste les Bateliers pour un tarif de 24 € par personne.

Concernant les restaurants, les prix sont un peu plus bas que dans des villes ou des endroits en bord de mer. Vous vous en sortirez facilement pour 25 € par personne au restaurant avec un menu entrée / plat / dessert. Si vous optez pour des pique-niques et certains repas à la maison, le budget sera moins élevé.

Côté hébergement, il y a tous les prix d’un petit appartement à 50 € jusqu’à de grandes villas à 250 € la nuit en passant par des hôtels et petite maison à 100 €.

Le budget total par personne de notre séjour était d’environ 330 € par personne.

Les oiseaux des gorges du Tarn en automne

Côté oiseaux, on n’est pas en reste dans les gorges du Tarn. Bien évidemment il y a les vautours que l’on voit absolument partout dans le secteur. Trois espèces sont présentes : la grande majorité sont des vautours fauves mais on retrouve aussi quelques vautours moines et gypaètes barbus. Les vautours percnoptères sont également présents sur le secteur mais pas en octobre …

Comme je l’ai dis précédemment, d’autres rapaces sont présents dans les falaises de la vallée de la Jonte ou du Tarn : l’aigle royal ou le faucon pèlerin. On retrouve aussi dans ces falaises des corvidés comme le grand corbeau ou la crave à bec rouge mais aussi des passereaux hivernants ici tel que l’accenteur alpin ou le tichodrome échelette. En plus des falaises, ce dernier est aussi présent sur de nombreux bâtiments comme les églises dans les villages des gorges.

Si vous descendez au niveau de l’eau, vous verrez surement quelques martin-pêcheur mais surtout de nombreux cincles plongeurs. Ces derniers nous ont accompagnés tout au long de notre balade en bateau.


N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une question ou une remarque concernant cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.